Les eurodéputés

Le Parlement européen est composé de 751 députés élus dans les 28 pays membres de l’Union européenne. Le Parlement se réunit en séance plénière 12 fois par an à Strasbourg, au cours d’une période de session de quatre jours (du lundi au jeudi). Six fois par an, il se réunit également à Bruxelles pendant deux jours (le mercredi et le jeudi). La période de session se décompose elle-même en séances journalières.

Dans le cadre des élections de 2014, le traité de Lisbonne prévoit un nombre de députés par pays allant de 6 pour Malte, le Luxembourg, Chypre et l’Estonie à 96 pour l’Allemagne.

Le travail parlementaire dans les commissions parlementaires s’effectue à Bruxelles.

Comment et où travaille le député européen ?

Les débats à Strasbourg

Le Parlement européen se réunit en session plénière 12 fois par an à Strasbourg.

Le député peut s’exprimer comme rapporteur de la commission dont il est membre, ou encore au nom de son groupe politique, ou enfin à titre personnel.

Le calendrier annuel du Parlement prévoit 12 sessions plénières qui se déroulent sur 4 jours, à Strasbourg.

Comme les députés ne siègent pas en août, deux sessions sont organisées dans un autre mois.

Le travail à Bruxelles

En dehors des 12 sessions plénières annuelles, il existe 6 mini-sessions par an qui durent deux jours et qui se tiennent à Bruxelles. Les députés y examinent les projets de directives et de règlements proposés par la Commission européenne.

Les commissions parlementaires se réunissent à Bruxelles deux semaines par mois.

Le travail dans les groupes politiques à Bruxelles

Il existe 7 groupes politiques dans l’actuel Parlement. Tout député est affilié à un groupe. Sinon, il siège chez les non-inscrits (il y en a 43 au Parlement européen).

Le député participe aux réunions organisées par le groupe politique dont il fait partie. C’est le lieu où s’élaborent les positions qui seront défendues d’abord en Commission et ensuite en session plénière.

Ces réunions se tiennent une semaine par mois.

Combien de députés sont élus par Etat membre ?

Le principe de la proportionnalité dégressive

Avec les élargissements successifs de l’Union européenne, le nombre de députés européens n’a cessé d’augmenter, de manière proportionnelle à la taille de la population des nouveaux pays adhérents – d’où, par exemple, davantage d’eurodéputés allemands ou français que d’eurodéputés luxembourgeois ou maltais.

Toutefois, afin de réduire les écarts de représentation entre les « grands » et les « petits » pays, les parlementaires européens ne représentent pas le même nombre d’électeurs en fonction du pays membre où ils ont été élus. A titre d’exemple, si un parlementaire européen représente en moyenne 679 000 habitants, les Européens vivant dans les « petits » pays sont cependant surreprésentés : on compte un député pour 82 500 habitants à Malte, contre un député pour près de 829 000 habitants en Allemagne.
Plus un Etat est peuplé, moins il est proportionnellement représenté.