Martin Schulz réelu à la présidence du groupe des Socialistes & Démocrates au Parlement

Le 18 juin 2014, Martin Schulz, ancien président du Parlement européen a été réelu à la tête de l’alliance progressiste des socialistes & démocrates au Parlement lors de la réunion du groupe à Bruxelles. Cela permettra au groupe S&D de peser dans les négociations pour la nomination et l’élection du futur président de la Commission. Il a ainsi déclaré suite à son élection: « Le Groupe S&D est le deuxième plus grand groupe politique au Parlement et, ensemble, nous défendons une Europe différente, plus juste et plus sociale. Nous allons poursuivre notre lutte contre l’austérité sévère appliquée au sein de l’UE et nous mettrons également l’accent sur la lutte contre l’évasion fiscale. » Il demande également au Conseil européen de donner à Jean Claude Juncker un mandat pour la présidence de la Commission européenne.

Le communiqué de presse du groupe S&D

One more departure from Farage’s group in the European ParliamentNouveau départ dans le groupe de Nigel Farage au Parlement européen

The Dutch European parliamentarian Bas Belder has announced on June, 16 that he will leave the Farage-lead EFD group for the ECR one in the next European Parliament. This is a tough move for Nigel Farage who sees the circle of his European allies shrink. Some, like the Italian Lega Nord, leave to join the new le Pen-lead formation, while others like Bas Belder chose to ally with the ECR instead. A group needs to consist of at leats 25 MEPs from 7 member States, and has to be formed before June, 24.

See Bas Belder’s party press releaseLe député européen néerlandais Bas Belder a fait connaitre son intention de quitter le groupe ELD, mené par Nigel Farage, pour rejoindre le groupe CRE. C’est un coup dur pour Nigel Farage qui voit le cercle de ses alliés au Parlement européen se réduire, avec les départs des uns comme la Lega Nord italienne pour le groupe porté par Marine le Pen et des autres comme Bas Belder pour le groupe CRE. Les groupes doivent rassembler 25 députés issus de 7 États membres, et être constitués d’ici le 24 juin.

Vers le communiqué du parti de Bas Belder

EPP group backs Jean-Claude Juncker for the presidency of the CommissionLe groupe PPE soutient Jean-Claude Juncker pour la présidence de la Commission

Parliamentarians from the EPP group in the European Parliament have restated on June,16  their will to back the candidacy of Jean-Claude Juncker for the presidency of the next European Commission. Elmar Brok, member of the European Parliament, said: « The EPP, in national parliaments and the European Parliament, support the idea of European citizens having a say in the election of the President of the European Commission through the European elections to the European Parliament, as clearly stated in the Lisbon Treaty. »

See the press release from the EPP groupLes parlementaires du groupe PPE au Parlement européen ont confirmé le 16 juin 2014 leur intention de soutenir la candidature de Jean-Claude Juncker pour la présidence de la prochaine Commission européenne.Elmar Brok, membre du Parlement européen, a déclaré: « Le PPE, dans les parlements nationaux et dans le Parlement européen, soutient l’idée de laisser les citoyens européens avoir leur mot à dire dans l’élection du président de la Commission européenne par le biais des élections du Parlement européen, comme le Traité de Lisbonne le prévoit. »

Le communiqué de presse du groupe PPE

Five Star Movement votes online to join Farage’s EFDLe Mouvement Cinq Etoiles opte pour l’alliance avec l’Ukip de Farage

On 12th June, Beppe Grillo’s Five Star Movement voted overwhelmingly in an online referendum to join the UK Independence Party led Europe of Freedom and Democracy  (EFD) group in the new European Parliament. 78% of Five Star members, or 23,121 people, voted to join Farage’s group. Only 10%, or 2,930 people, voted for the ECR. Five Star bring 17 MEPS to the EFD, which according to a blog emtry by Beppe Grillo, is « open to changing its name. » The same blog also highlighted that Five Star MEPs would be free to vote according to their principles. This is important because of the political differences between UKIP and Grillo’s party.

Read the article Le Mouvement Cinq Étoiles, formation anti-partis de l’ancien comique italien Beppe Grillo, s’est prononcé en majorité, le 12 juin lors d’un référendum en ligne, pour une alliance au Parlement européen avec le mouvement britannique UKIP de l’europhobe Nigel Farage, selon les résultats de cette consultation interne. Les militants du M5S ont suivi en majorité les recommandations de Grillo, lors de ce référendum interne organisé sur le blog de Cinque Stelle. Le tribun britannique a en effet obtenu 23.000 voix sur 29.000 exprimées (près de 80%), alors que 3.533 voix (12%) étaient favorables à rester avec les non inscrits, et 2.930 (10%) souhaitaient une alliance avec les conservateurs.

Lire l’article

The ECR has elected Syed Kamall, a UK MEP, as its new leaderLe CRE a élu le britannique Syed Kamall comme président

The European Conservatives and Reformists group has elected the British Conservative MEP Syed Kamall as its new leader. Syed Kamall took over from the former leader Martin Callanan, who failed to be re-elected as an MEP. In the group’s press release, Syed Kamall defends the group’s influence in « reforming the EU » and its quick growth. The group counts 63 members from 13 member States, when it had 54 membres between 2009 and 2014.

See the group’s press release

See the group’s composition on the EP websiteLe groupe des Conservateurs et Réformistes Européens a élu le conservateur britannique Syed Kamall à sa présidence. Il remplace Martin Callanan, un autre britannique qui avait mené le groupe entre 2009 et 2014 mais qui a échoué à se faire réélire le pour un nouveau mandat. Dans le communiqué du groupe, Syed Kamall revendique les succès du groupe pour « réformer l’Union européenne » et sa croissance « rapide ». Le groupe compte actuellement 63 membres issus de 13 états membres contre 54 membres entre 2009 et 2014.

Voir le communiqué du groupe CRE

Voir la composition du groupe sur le site du Parlement européen

The Alternative for Germany joins the ECRL’AfD (Alternative für Deutschland) rejoint le groupe CRE

The main German eurosceptic party, Alternative für Deutschland – AfD (Alternative for Germany), founded in 2013, not affiliated to any European political party or group until now and that obtained nearly 7% of the votes on the European elections decided to join the European Conservatives and reformists in the European Parliament. This group, the third political force of the European Parliament is mainly composed of the British delegation of the Conservative Party, the Prime minister David Cameron’s party. The group has now 63 MEPs in the European Parliament and is the third political force behind the European People’s Party and the Socialists & Democrats.

Read the press release (in German)Le principal parti eurosceptique allemand, Alternative für Deutschland – AfD (Alternative pour l’Allemagne), créé en 2013, non affilié jusqu’à présent à un parti ou à un groupe européen et qui a obtenu près de 7% des voix lors des élections européennes a décidé de rejoindre le groupe des Conservateurs et des réformateurs européens, dont la majeure partie des députés sont issus du parti du Premier ministre britannique David Cameron, les Conservateurs. Le groupe compte désormais 63 députés au Parlement européen et se place en 3e position après le Parti populaire européen et les Socialistes & Démocrates.

Communiqué (en allemand)

The European United Left will have 52 MEPs in the next ParliamentLa gauche unitaire européenne aura 52 députés pour la prochaine législature du Parlement européen

The European United Left/Nordic Green Left (GUE/NGL) met on Wednesday 11th June in view of the first plenary session of the European Parliament in July. Gabi Zimmer, the Group’s Chair welcomed the sharp rise in seats won by the group after the European Elections rising from 35 to 52 seats in the new legislature. Amongst its new members the GUE/NGL includes Podemos (Spain), L’Altra Europa con Tsipras (Italy), the animal rights defence parties from the Netherlands and Germany, Bildu (coalition Los Pueblos Deciden, Spain) and Luke ‘Ming’ Flanagan, an independent MEP from Ireland. According to the Chair, thanks to this increase the GUE/NGL will be able to influence debate in the next mandate and work more effectively for the poor, the excluded, unemployed and young people. Amongst the group’s priorities is the fight to counter austerity, poverty and unemployment, the rejection of the negotiations under the Transatlantic Trade and Investment Partnership and the transition towards a sustainable economy.

Read the Group’s press releaseLe groupe de la Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique (GUE/NGL) s’est réuni mercredi 11 juin en prévision de la première session plénière du nouveau Parlement européen qui aura lieu en juillet. Gabi Zimmer, la présidente du groupe, a salué l’augmentation importante qu’a connue le groupe à l’issue des élections européennes puisqu’il passe de 35 à 52 sièges dans la nouvelle législature du Parlement européen. Parmi ses nouveaux membres, la GUE/NGL compte Podemos (Espagne), L’Altra Europa con Tsipras (Italie), les partis défenseurs des droits des animaux des Pays-Bas et de l’Allemagne, Bildu (coalition Los Pueblos Deciden, Espagne), et Luke ‘Ming’ Flanagan, député indépendant d’Irlande. Selon sa présidente, avec grâce à une telle augmentation, la GUE/NGL pourra peser significativement sur les débats de la prochaine mandature et oeuvrer plus efficacement en faveur des pauvres, des exclus, des chômeurs et des jeunes. Parmi les priorités du groupe, la lutte contre l’austérité, la pauvreté et le chômage, le rejet des négociations sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) et la transition vers une économie durable.

Lire le communiqué du groupe

The Greens/EFA have chosen their leaders for the new ParliamentLes Verts/ALE s’organisent pour la législature 2009-2014

The Greens/EFA have chosen the German MEP Rebecca Harms and the Belgium MEP Philippe Lamberts to be co-presidents of their group in the European Parliament. The Austrian MEP Ulrike Lunacek has been picked to be the group’s candidate for one of the vice-presidence of the European Parliament. The final composition of the board of the 53-member group will be known next week.

Read the group’s release on the election of the co-presidents

Find out more about the group’s members for 2009-2014Le groupe des Verts au Parlement européen a élu l’allemande Rebecca Harms et le belge Philippe Lamberts comme co-présidents de leur formation. L’autrichienne Ulrike Lunacek a été choisie pour être la candidate du groupe à une des vice-présidences du Parlement européen. La composition finale du bureau du groupe, qui compte aujourd’hui 53 membres, sera connue la semaine prochaine.

Vers le communiqué des Verts/ALE sur le choix de leur nouveau bureau

Vers la composition du groupe Verts/ALE pour la législature 2009-2014

MEP Manfred Weber elected chairman of the EPP group in the European ParliamentLe député Manfred Weber est élu président du groupe PPE au Parlement européen

The European People’s Party (EPP) which forms the centre-right, majority in the European Parliament met on 4th June to elect the group’s new chairman and to prepare the first plenary session of the 2014-2019 mandate. It elected 190 votes out of 192 German MP Manfred Weber as its chairman. He will be taking over from French MEP Joseph Daul in this capacity. From 2009-2014 Manfred Weber was the Deputy Chair of the EPP group in the European Parliament. In his speech Mr Weber defined the priorities of the European Parliament’s action in the next term in office, i.e. the establishment of good conditions for growth and employment, particularly for young people as well as continued efforts Europe-wide to stabilise the financial markets.

Réuni mercredi 4 juin pour élire un nouveau président de groupe et se préparer à la première session plénière de la mandature 2014-2019 du Parlement européen, le Parti populaire européen (PPE), le parti de centre-droit, majoritaire au Parlement européen, a élu à 190 voix sur 192 le député allemand Manfred Weber comme son président. Il succède à ce poste à Joseph Daul, député européen français lors de la dernière mandature du Parlement européen. Manfred Weber était, de 2009 à 2014, le vice-président du groupe PPE au Parlement européen. Dans son discours de remerciement, Manfred Weber a cerné les priorités de l’action du Parlement européen lors de la prochaine mandature, à savoir la mise en place des bonnes conditions pour la croissance et la création d’emploi, particulièrement pour les jeunes ainsi que la poursuite des efforts au niveau européen pour stabiliser les marchés financiers.

Accéder à l’annonce de l’investiture Manfred Weber comme président de groupe

« Final results in Luxembourg: Viviane Reding and her party easily draw aheadRésultats définitifs au Luxembourg: Viviane Reding et son parti largement en tête

The Luxembourg electoral committee published the final results of the European elections that took place in Luxembourg on 25th May 2014. At the top the Christian Social Party (affiliated to the EPP) won 37.65% of the vote which enabled its lead candidate, Justice Commissioner Viviane Reding to be re-elected, likewise two others who stood with her. The second political party in this election is the Democratic Party (affiliated to the ALDE) and its lead candidate Charles Goerens, who won one seat in the European Parliament. Green candidate Claude Turmes and Socialist Mady Delvaux-Stehres followed suite and each won a seat in the next European Parliament.

Look at the detailed resultsLa Commission électorale luxembourgeoise a publié les résultats définitifs des élections européennes qui se sont tenues au Luxembourg le 25 mai 2014. En tête dans les résultats, le Parti Chrétien-Social (affilié au PPE) qui a obtenu 37,65% des voix, ce qui a permis à sa tête de liste, la Commissaire à la Justice Viviane Reding, de se faire réélire ainsi que deux autres de ses colistiers. La deuxième force politique de ce scrutin est le Parti démocratique (affilié à l’ALDE) et sa tête de liste Charles Goerens, qui obtient un siège au Parlement européen. Le Vert Claude Turmes et la socialiste Mady Delvaux-Stehres suivent et obtiennent chacun un siège dans la prochaine mandature du Parlement européen.

Accéder aux résultats détaillés