The rightwing win the European elections marked by a populist ascension in several Member StatesLes forces de droite sortent victorieuses des élections européennes marquées par une poussée populiste dans plusieurs Etats membres

The right wing came out ahead in the European elections that took place in the 28 EU Member States between 22nd and 25th May. The European People’s Party (EPP) won 28.36% of the vote and 213 seats – a number in decline in comparison with the previous election 4th-7th June 2009 (- 61 seats). The drop in the number of Christian Democrats has not been to the benefit of the Socialists and Democrats (S&D) which won 25.17% of the vote and 189 seats (-7). The Alliance of Liberals and Democrats for Europe (ALDE) took third place in the European election with 8.52% of the vote and 64 seats (- 19). The Greens/European Free Alliance won 6.92% of the vote and 52 seats (-5). The European Conservatives and Reformers (CRE/ECR) won 6.13% of the vote and 46 seats (- 11); they came ahead of the United European Left/Nordic Green Left (GUE/NGL), which won 5.59% of the vote and 42 seats (+ 7). Europe of Freedom and Democracy (ELD/EFD) won 5.06% of the vote and 38 seats (+7). Finally the non-attached won 5.46% of the vote and 41 seats (+ 8). There remain 66 new MEPs who do not belong to any political group; together they won 8.79% of the vote. For the first time in the history of the European elections turnout was up slightly. It totalled 43.09% ie+0.9% in comparison with the election on 4th-7th June 2009.

Read moreLes forces de droite sont arrivées en tête des élections européennes qui se sont déroulées dans les 28 Etats membres de l’Union européenne entre le 22 et le 25 mai. Le Parti populaire (PPE) a recueilli 28,36% des suffrages et remporté 213 sièges, en recul cependant par rapport au précédent scrutin du 4-7 juin 2009 (- 61 sièges). La baisse des chrétiens-démocrates ne profite pas aux Socialistes & démocrates (S&D) qui ont obtenu 25,17% des voix et 189 élus (-7). L’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE) a pris la 3e place du scrutin européen avec 8,52% des suffrages et a remporté 64 élus (- 19). Les Verts/Alliance libre européenne ont obtenu 6,92% des voix et 52 élus (-5). Les Conservateurs et réformistes européens (CRE/ECR) obtiennent 6,13% des voix et 46 élus (- 11) ; ils ont devancé la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL), qui a obtenu 5,59% des suffrages et 42 sièges (+ 7). Europe libertés démocratie (ELD/EFD) a recueilli 5,06% des voix et 38 élus (+7). Enfin, les non-inscrits ont remporté 5,46% des voix et 41 élus (+ 8). Restent 66 nouveaux élus qui n’appartiennent à aucun groupe politique et qui, ensemble, ont obtenu 8,79% des suffrages. Pour la première fois dans l’histoire des élections européennes, la participation a enregistré une très légère hausse. Elle s’est élevée à 43,09%, soit +0,9 point par rapport au scrutin des 4-7 juin 2009.

Lien vers l’analyse