Pro-Europeans lead the polls for the European election in the Czech RepublicLes pro-européens en tête pour les élections européennes en République tchèque

As the application period for the European elections of May 25th closed in the Czech Republic, 38 lists will run in this country that will send 21 MEPs to the European Parliament. In the polls, the balance of power between pro-Europeans and eurosceptics is in favour of the former as they should obtain 59.6% of the votes while the latter should obtain 27.4% of the votes. Since the membership of the country in 2004, it is the first time that pro-Europeans lead the polls: in fact, in 2009, eurosceptic lists had got 54.62% of the votes while pro-European lists had got 36.62%; in 2004, eurosceptics had got 58.48% of the votes while  pro-European lists had got 34.22% of the votes. In the polls, the ANO 2011 party is the first party with 22.2% of vote intentions, in front of the current Prime Minister’s party, the ČSSD (affiliated to the PES) that should get 14.1% of the votes. The communist party KSČM should be the third Czech party in the European Parliament whith 11.1% of the votes, in front of TOP 09, affiliated to the EPP (9.6% of vote intentions), the Usvit (8.9%) and the ODS, affiliated to the AECR (7.6). All other lists should get less than 5% of the votes, the minimum required to get a seat in the European Parliament.

Detail of the poll (in Czech)Alors que la période de dépôt des candidatures aux élections européennes en République tchèque est passée, 38 listes se présenteront aux élections européennes dans ce pays qui dispose de 21 sièges au Parlement européen. Dans les sondages, le rapport de forces entre listes pro-européennes et listes eurosceptiques est favorables à ces premières puisqu’elles disposent de 59,6% d’intentions de vote pour le scrutin du 25 mai contre 27,4% d’intentions de vote pour les listes eurosceptiques. Ce rapport des forces est une première pour les élections européennes tchèques: en effet, lors des deux dernières élections européennes, le rapport de forces était inversé et les listes eurosceptiques avaient obtenues 54,62% des voix contre 36,62% en 2009 et 58,48% contre 34,22% aux élections de 2004. Dans les sondages, le parti ANO 2011 est crédité de 22,2% des intentions de vote, devant le parti du Premier ministre en poste, le ČSSD (affilié au PSE), qui est crédité de 14,1% d’intentions de vote. Le parti communiste KSČM serait la troisième force politique lors du scrutin européen puisqu’il obtiendrait 11,1% des voix, devant le parti TOP 09, affilié au PPE (9,6% des intentions de vote), l’Usvit (8,9%) et l’ODS, affilié à l’AECR (7,6%). Les autres listes se présentant aux élections européennes sont créditées de moins de 5% des intentions de vote dans les sondages, un seuil nécessaire pour pouvoir entrer au Parlement européen.

Accéder au détail du sondage (en tchèque)