Pour Helmut Kohl, « l’Europe reste une question de guerre et de paix »

L’ancien chancelier Helmut Kohl (1982-1998), père de la réunification allemande, exhorte l’Union européenne à continuer d’aller de l’avant, dans un entretien paru le 15 mai 2014 dans le quotidien allemand « Bild ». « L’Europe est notre destin. L’Europe reste une question de guerre et de paix avec tout ce qui va avec: à côté de la paix, aussi la liberté, la prospérité et la démocratie », a déclaré H. Kohl. Pour le 25 mai, « je souhaite que les gens aillent voter », a-t-il dit. Il soutient la candidature de Jean-Claude Juncker. « J’espère que mon ami va gagner les élections pour nous et qu’il devienne président de la Commission », a dit M. Kohl.

Lire l’entretien (en allemand)