Pourquoi les élections européennes ne changeront rien

Dans un article publié dans le Point le 2 mai 2014, Pierre Beylau s’intéresse au scrutin européen . Il pointe un effondrement des socialistes et une forte poussée du Front national en France et un renforcement significatif des différentes formations eurosceptiques en Europe. Il conclut qu’à l’échelle du Parlement de Strasbourg, cette percée eurosceptique ne changera pas radicalement le rapport de force. Il s’apuuite notemment sur une récente et pertinente étude de la fondation Robert Schuman qui le démontre avec une quasi-certitude

Lire la suite